Brèves d’action du 21 octobre

jeudi 21 octobre 2010

(11) Aude

Port la Nouvelle est bloqué. Le blocage du centre de tri à Carcassonne et une manifestation des lycéens sont aussi
organisés ce jour en interpro.

(13) Bouches-du-Rhône

Manifestation improvisée ce matin par les jeunes de Marseille dans la ville. La CGT appelle à suspendre le
mouvement dans le Rail (Sud-rail continue) mais pas dans les autres secteurs, où elle continue d’appeler à la grève.

(16) Charente

Le dépôt de bus du Grand Angoulème (STGA) a été bloqué hier par le collectif retraite. Aucun bus n’a pu sortir de la
journée.

(22) Côtes-d’Armor

Blocage total de la zone commerciale de St Brieuc-Langueux de 9h à midi par l’intersyndicale : 6 rond-points ont été
bloqués par environ 300 militants. Ces actions ont reçu un soutien massif de la population. L’activité a du cesser dans
la zonne commerciale : aucune livraison ni client pour les géants de la distribution (Carrefour, Leroy-merlin, Darty,
etc..) Des débrayages spontanés ont eu lieu dans plusieurs entreprises de la zone, comme au Joint Français.
4 lycées étaient toujours bloqués, et une manifestation a eu lieu ce matin regroupant 500 lycéens.

(30) Gard

Plusieurs centaines de manifestants ont organisé ce matin une opération escargot sur l’Autoroute A9 au départ de
Nimes, où les barrières du péage ont été levées quelques temps. Cette action ayant pris fin à 11H, a été notamment
organisée par des grévistes de l’Energie, du rail ou encore de l’éducation nationale.

(31) Haute-Garonne

Les grèves reconductibles sont très fortes (Sncf, Edf, La poste, éducation..) et les actions toujours aussi nombreuses
blocage campus Mirail, aéroport, dépôts pétroliers..). Pour la ville de Toulouse, ce sont les agents de cuisine qui
entrent en grève à partir d’aujourd’hui ; le mouvement s’amplifie aussi dans les écoles. (60 écoles en grève où les repas
n’ont pas été servis). Sur les 4 des 5 centres de collecte d’ordures ménagères, aucun camion-benne n’a pu sortir des
dépôts, et aucun camion (CU ou Véolia) n’a déchargé à Molong et à Colomiers. A l’appel des unions départementales,
une manifestation a eu lieu ce matin, et appellent à une nouvelle manifestation Samedi.
A Toulouse également, les agents des finances en grève ont envahi la direction pour interpeller le DRFiP sur les
retraites, les suppressions d’emplois et les conditions de travail…Les grévistes se sont joints également aux actions
interpro organisées sur le département.

(32) Gers

L’intersyndicale des salarié-es et retraité-es et des organisations agricoles (Aicra, Modef, Confédération paysanne)
organisait un rassemblement de 12H à 14H Face à l’Ump à Auch. Un rassemblement est prévu demain à la même
heure place de la libération.

(33) Gironde

Rassemblement devant la préfecture à l’appel de l’intersyndicale, forte présence de lycéens et d’étudiants.

(34) Hérault

Une lettre « infos mouvements des retraites » est sortie régulièrement par Solidaires 34 dans le cadre d’organisations
d’actions. A 6 heures ce matin, une cinquantaine de manifestants, (enseignants, cheminots, territoriaux...), menés par
des représentants de l’intersyndicale départementale, ont bloqué la grille de la plateforme de distribution ED à
Boisseron.
Manifestation lycéenne cet après-midi à Monptellier, où plusieurs lycées sont bloqués. Un rassemblement a lieu ce
soir, à 18H, à la préfecture, organisé par l’intersyndicale. La FSU 34 appelle tous ses secteurs à la grève reconductible
à partir d’aujourd’hui. De même, après vote en AG, le mouvement de grève démarré hier est reconduit pour demain à
la plateforme de tri postal de Vendres.
Le dépôt Nicollin de Gallargues-Le Montueux a reconduit son mouvement de grève à la majorité des éboueurs
présents ce matin. Même si le blocus du site a été levé, les éboueurs non grévistes (minoritaire) ne pourront assurer
qu’un service partiel. Les éboueurs de Sète et des alentours sont en grève depuis hier.
Le dépôt pétrolier de Frontignan a été bloqué quelques heures dans la mtinée.

(35) Ile-et-Vilaine

Suite à l’agression policière du 20 Octobre, les chauffeurs de bus de Rennes ont cessé le travail. Ils ont tenu une AG ce
matin, et continuent sur le préavis reconductible en cours qui est une grève à la carte de 5 minutes à la journée.
Etudiant-es et salarié-es ont refait un piquet de grève ce matin afin de bloquer les entrées du dépôt de bus.

(38) Isère

A Grenoble, après avoir participé au blocage du centre de tri postal hier à Grenoble, les grévistes ont organisé un
piquet de 7 heures à 9 h30 au Centre des Finances Publiques. Ensuite, les grévistes sont allés rejoindre les cheminots
pour participer à leur AG et aux autres actions interpro organisées sur l’agglomération.

(42) Loire

Aujourd’hui à St-Étienne à l’initiative de l’UD CGT, initiative à laquelle Solidaires et la FSU ont appelé, ainsi que la
coordination inter-secteurs, une action de blocage de toute la zone industrielle d’Andrézieux-Bouthéon est en cours.
Tous les accès sont actuellement bloqués, depuis 6 heures du matin, par des barrages militants et des feux de palettes
sur les voies.
Deux manifestations interpro sont organisées, une à Roanne à l’initiative de l’intersyndicale, une à Saint-Étienne à
l’initiative de la CGT, relayée par FSU et Solidaires...
Un rassemblement est organisé en direction du député Ump Cinieri par la Cgt ; Solidaires sera présent.
FO Cheminots Loire a présenté une résolution afin que les unions départementales appellent à la grève générale
jusqu’au retrait du projet de loi.

(44) Loire-Atlantique

Manifestation aujourd’hui d’environ 2000 personnes dans les rues de Nantes, essentiellement des lycéens avec une
bonne délégation de Solidaires et une présence de la Fsu. De nombreux blocages, barrages filtrants, actions lycéennes,
opérations escargot dans tous le département.

(49) Maine-et-Loire

Sur Angers, suite à un mouvement de grève dans une centrale d’achat "système U" et piquet de grève devant cette
boite, l’AG des grévistes avait décidé de faire un barrage filtrant au niveau de la zone industrielle d’Angers-Trélazé.
Ce blocage a duré de 4h30 à 10 heures, il y avait à peu près 150 personnes au départ (Solidaires, cgt, fsu) et des
salariés Systeme U en gréve (souvent CGT).
Opération escargot sur la rocade d’Angers qui a duré 2 heures.

(58) Nièvre

A Nevers, la grève est reconduite majoritairement dans certains services des impôts (Cfi et Csp). Ce matin , blocage
des sorties des bus de l’ Adn ( société Kéolis) de 5h30 à 7h30 par des cheminots et agents des finances grévistes.
Dans la matinée , distributions de tracts devant la paierie générale par des agents des finances en grève.
Rassemblement à l’appel de l’intersyndicale à partir de 16h devant la préfecture.

(66) Pyrénées Orientales

Plusieurs actions de blocages dans des endroits stratégiques de la ville (SNCF, Ronds-points, aéroport, …) ont eu lieu
à Perpignan hier et aujourd’hui.

(75) Paris

L’usine d’incinération des ordures d’Ivry (située à Paris 13ème) est bloquée et occupée jour et nuit par les grévistes
CGT et des soutiens . En grève reconductible depuis le 12 Octobre dernier, ont déjà arrêté une cheminée, et souhaitent
bien procéder à l’arrêt total des fours. Aucune benne ne peut entrer, et les véhicules ne peuvent plus être ravitaillés en
gaz, le garage de l’usine étant bloqué. Le syndicat « CGT du nettoiement » appelle d’ores et déjà à reconduire la grève
et à l’élargir dans le secteur

(77) Seine-et-Marne

La raffinerie Total située à Grandpuits, la seule en Ile-de-France, est toujours en grève à 98%. La solidarité financière
s’organise pour soutenir les grévistes de cette raffinerie, notamment en se rapprochant de l’intersyndicale CGT-CFDT
de la raffinerie, mais aussi via différents initiatives et motions auprès des salarié-es organisés par les syndicats d’autres
secteurs, comme Sud-Solidaires Télécoms.

(80 Somme

A Amiens, Hier les manifestants ont bloqué l’hôtel des finances de la ville, avec cadenassage des grilles. Le blocage de
la zone industrielle continue depuis plusieurs jours avec la participation de plusieurs secteurs : Sud culture, Sud
Chimie, Sud CT, Sud Santé sociaux, mais aussi des professeurs et des étudiants. Les barrages filtrants empêchent les
camions de livraison de matières premières de pouvoir accèder aux entreprises, bloquant de fait les lignes de
production ou en les ralentissant. (Comme Dunlop, Valeo, Procter et Gambl...)

(83) Var

Tôt ce matin, les syndicats de la défense ont bloqué l’entrée de l’arsenal à Toulon. Depuis 10H du matin, l’union locale
CGT de Draguignan et Solidaires bloquent l’entrepôt Lecasud (plateforme d’approvisionnement du sud-est pour les
magasins Lerclerc). A Toulon, de nombreux lycées sont bloqués, et une manifestation a eu lieu ce matin. Les lycéens
ont bloqué le terminal des Bus.

(85) Vendée

Très tôt ce matin , une trentaine de camarades ont bloqué le départ d’un train à la gare de la Roche sur Yon, ils ont été
délogés ensuite par les forces de l’ordre. Action réitérée dans la matinée avec le renfort des lycéens (environ cent
cinquante sur la voie ferrée). Poursuite des actions de blocage vendredi matin.

(86) Vienne

A Poitiers : Blocage des bus de ville Vitalis : 200 à 250 manifestants, de différents secteurs en luttes, ont répondu à
l’appel de l’intersyndicale et de Solidaires 86 à 7h00 devant Vitalis (bus de ville). 3 feux de palettes ont été allumés :
devant Vitalis, devant France Telecom et au rond-point entre Vitalis et FT. Vitalis bloqué et interpellation des
collègues de FT dont certains se sont mis en grève (une vingtaine environ).
Les lycéens de "Victor Hugo" (centre ville) qui ont bloqué leur lycée, sont délogés manu militari vers 9H et dans la
violence par les forces de police. Résultat : 1 lycéenne envoyée à l’hôpital avec 3 côtes cassées d’un coup de matraque.
Ceci n’a fait qu’amplifier la mobilisation des lycéens qui se sont retrouvés à environ 1500 en centre ville. Des parents,
profs, salariés en grève , journalistes se sont rendus immédiatement auprès des jeunes devant le lycée Victor Hugo.
Après une opération escagort de Vitalis jusqu’à L’AG des cheminots pour les rejoindre, une centaine de personnes
décident d’investir les voies de chemin de fer.
Pendant ce temps-là, les lycéens se regroupent et décident de rejoindre les salariés à la Gare. Jonction lycéens-salariés.
Le blocage, après intervention de la police, aura duré près de 3h. Les manifestants ont décidé de quitter les voies sans
résistance afin d’éviter une confrontation violente avec la police.

(87) Haute-Vienne

Deux ponts ont été bloqués ce matin à Limoges (pont de la Révolution et pont neuf) pendant que les cheminots
bloquaient au carrefour suivant la STCL (bus, trolleybus de Limoges). Vers 9H, les groupes sur les ponts sont partis
en un cortège unique rejoindre les cheminots. Après avoir été rejoints également par les lycéens, les manifestants ont
pris le chemin de la mairie. Un rassemblement est prévu ce soir avec les lycéens et OS devant la préfecture.

(92) Hauts-de-seine

A l’appel des syndicats Sud-Cgt-Fo du centre de tri d’issy Moulineaux, un mouvement de grève reconductible a lieu
parmi le personnel (2/3). L’intersyndicale appelle les autres centres de tri et plateformes industrielles de courrier à les
rejoindre dans le mouvement.

(94) Val-de-Marne

A Créteil, le centre d’encaissement a encore une fois été bloqué aujourd’hui, ce qui perturbe le fonctionnement du
centre des finances et génère des retards dans les dépôts à la Banque de France


Agenda

<<

2018

 

<<

Avril

 

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
2627282930311
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
30123456
Aucun évènement à venir les 2 prochains mois